Loading
  • 06.07.10.54.70
  • contact@learning-sphere.com
  • France

Former autrement pour conduire le changement

Une étude publiée dans la « Harvard Business Review » en 2016 (nous sommes en 2018 … mais l’article est toujours d’actualité)
Voir : https://business.lesechos.fr/directions-generales/strategie/organisation-des-entreprises/0211354443346-quand-la-formation-ne-sert-a-rien-300766.php
a dressé un état des lieux assez alarmant de l’efficacité globale des formations managériales.

Résumé des conclusions de l’étude :
La grande majorité des managers ré-adoptent leur fonctionnement antérieur dès leur retour dans l’entreprise.
Deux raisons principales expliquent cet échec.

  1. L’absence de cohérence entre ce qui est appris en session de formation et la réalité du contexte et du fonctionnement de l’organisation de chaque formé.
  2. Le décalage entre ce que les formés ont appris et compris et les pratiques du top-management.

Je vous propose ici d’analyser les insuffisantes des pratiques de formation et de situer les enjeux du digital Learning, au-delà des modes et des tendances d’industrialisation croissantes.

La formation est souvent décidée en solution externe suite à un constat de dysfonctionnements. C’est une illusion d’imaginer qu’elle va régler les problèmes constatés si les pratiques managériales ne sont pas transversales et collaboratives. Dès leur retour de formation, les managers, cadres et experts-métiers sont très souvent confrontées à un supérieur hiérarchique qui entretient des pratiques managériales incohérentes ou dépassées.  Ainsi le gâchis n’est pas seulement financier, il est générateur de frustration, de démotivation et parfois de cynisme.

Les services de formation sont souvent des « technostructures » proposant des catalogues. Ils proposent des produits standards bien marketés sans vérifier si le contenu est en décalage ou non avec la réalité et les besoins de l’entreprise.

Les enjeux pour notre travail de consultant-formateur :

  • Aider les décideurs à introduire de la cohérence dans leur organisation. La formation n’est pas un service externe général dont l’objectif principal est de maîtriser le budget, tout en réduisant l’indisponibilité des personnes en formation. La formation est un outil stratégique de conduite du changement. Le travail des formateurs-consultants est de rechercher une forte implication des décideurs dans la construction d’actions de formation visant un progrès durable et mesurable. Les actions de formation « sur mesure » doivent intégrer un suivi post-formation étalé dans le temps avec une évaluation à froid, concernant l’intégration réelle des savoirs acquis, en situation professionnelle.
  • Favoriser des approches de formation-action. La formation n’a pas pour objectif la seule acquisition de savoirs, en laissant ensuite au formé tout l’effort et l’entière responsabilité de les mettre en pratique en situation réelle. La formation est un outil d’accompagnement du changement des pratiques. Le travail des formateurs-consultants est de rechercher une dynamique collective en démarche de formation-action. Les actions de formation doivent non seulement permettre l’acquisition des savoirs utiles mais aussi de permettre leur utilisation, en action sur un projet ciblé, en collaboration avec l’équipe de travail et impliquant les managers de proximité. L’objectif est de générer un processus de progrès réel, en bénéficiant de l’accompagnement du formateur-consultant en position de tuteur.

En conclusion : l’efficacité du système de formation sera atteinte en rénovant en profondeur les programmes et pratiques de formation, grâce à l’action particulière de formateurs-consultants, experts de leur métier mais aussi en ingénieurs pédagogiques et accompagnateurs.
La réforme de la formation professionnelle et continue offre une réelle opportunité pour mettre en œuvre des actions centrées sur des objectifs opérationnels en privilégiant le séquencement dans le temps et la multimodalité (alternance présentiel/distanciel , alternance travail en groupe et individualisé).

Comment réinjecter de la confiance

Le chiffre parle de lui-même : des 200 000 répondants de l’enquête Parlons travail, plus de la moitié estime qu’ils ne peuvent compter sur leur manager (seuls 15 % sont pleinement en accord avec l’idée que leur manager les aident à accomplir leur tâche). L’enquête ne le dit pas mais il y a de grandes chances pour que la réciproque soit vraie chez les managers qui se sentent certainement obligés de surveiller le travail de leurs collaborateurs à coups d’indicateurs et de reportings.
Pourtant, ne sait-on pas depuis longtemps que l’on ne fait rien de grand si l’on ne se sait pas soutenu et accompagné ? que la sécurité psychologique est le premier facteur de performance d’une équipe ? La question se pose donc : comment atténuer cet empire de suspicion ? Read more Comment réinjecter de la confiance

Tous prochainement «Digital Natives» ? Vraiment !

Tous prochainement «Digital Natives» ? Vraiment !

Cet article a été publié en juin 2017 initialement sur la plate-forme européenne EPALE en deux parties, suite à mon intervention en tant qu’expert EPALE lors des 8ème assises nationales du réseau des Ateliers de Pédagogie Personnalisée organisées par l’APapp, à Arras en 15 juin 2017.

Read more Tous prochainement «Digital Natives» ? Vraiment !

Comment retrouver de la stabilité dans un monde instable ?

Il paraît que le monde économique serait de plus en plus changeant. Il paraît même qu’un grand nombre de dirigeants s’en inquiéterait : « Comment faire pour bien mener ma barque quand je ne connaîs ni la force des courants, ni le sens du vent et que je ne vois ni d’où arrivent les autres bateaux ni où ils vont ? »
Pour apporter un peu de sérénité, on a trouvé un acronyme à cette impression diffuse et perturbante (c’est que ça rassure, un acronyme) : VUCA, autrement dit versatile, uncertain, complex et ambiguous (instable, incertain, complexe et ambigu). Le monde d’aujourd’hui serait donc tout cela à la fois et on n’y pourrait rien. Read more Comment retrouver de la stabilité dans un monde instable ?

Non, vous n’avez pas réalisé un serious game.

Le serious game est plutôt à la mode en ce moment. Même si j’ai l’impression qu’il perd un peu de vitesse chez les experts, j’ai l’impression qu’il gagne en notoriété auprès du grand public de la formation à distance. Et pour cause, apprendre en s’amusant peut-être très performant (http://www.sup-numerique.gouv.fr/cid101595/jeux-serieux-avantages-et-limites.html).
Encore faut-il savoir ce qu’est un jeu sérieux…
Read more Non, vous n’avez pas réalisé un serious game.

Les responsables formation ne s’intéressent pas à l’apprentissage

C’est une étude anglaise parue en 2014 qui nous l’affirme : seuls 18 % des responsables formation (RF) estiment que les collaborateurs savent comment partager leurs savoirs avec efficacité et seuls 23 % estiment qu’ils sont en capacité d’orchestrer leur propre développement personnel. Ces chiffres laissent penser que les RF ont pleinement conscience que leur mission ne fait que commencer. Mais, à supposer que toutes les entreprises investissent depuis longtemps déjà dans la formation, pourquoi sont-ils aussi bas ? En d’autres termes, qu’est-ce qui ralentit les RF dans la réussite de leurs actions ? Read more Les responsables formation ne s’intéressent pas à l’apprentissage

Ces compétences que vous n’utilisez pas

Selon une étude de la DARES, 55 % des gens, toutes fonctions confondues, estiment que certaines de leurs compétences ne sont pas exploitées dans leur travail, et j’imagine qu’il ne s’agit pas de compétences culinaires pour un ingénieur ou de compétences en mécanique des fluides pour un cuisinier (quoique).
Ce chiffre renvoie à deux questions qui, si l’on s’y penche un instant, peuvent s’avérer fondamentales du point de vue de l’organisation :
–    Quelle est la valeur de ces compétences inexploitées ?
–    Pour quelles raisons ne sont-elles pas exploitées ?

Read more Ces compétences que vous n’utilisez pas

Votre portail de formation avec WordPress : le guide #1

Cette fois le voilà, il va sortir de presse tout chaud le 3 mai ce premier guide gratuit « Votre portail de formation avec WordPress » !

Je le voulais vraiment bien fait pour que vous ayez de quoi vous mettre sous la dent. Il reprend l’essentiel de mes deux premières conférences sur ce sujet, la web conférence avec Learning Sphere et l’intervention au WordCamp de Bordeaux.

Vous voulez le recevoir en avant première ?

Remplissez le formulaire qui se trouve sur cette page , il vous sera livré le 3 mai par mail directement dans votre boite aux lettres !

Il vous permettra de poser tous les éléments « à plat » pour envisager  la façon dont WordPress est capable de vous simplifier la formation multimodale.

Et ce n’est que le début de la série !

Mettre en place une culture apprenante – Des procédures apprenantes (5/5)

C’est Linda Hill, professeur à Harvard, qui l’affirme et il serait malvenu de la contredire : « En tant que leader, votre rôle n’est pas de monter sur scène mais de monter la scène. »
Une vision claire, de dirigeants investis et un environnement propice sont essentiels à la mise en place d’une culture apprenante. Mais il est nécessaire ensuite que tout cela se matérialise au quotidien. Il faut des procédures, des pratiques, des habitudes pour rappeler, jour après jour, qu’on ne grandit qu’en apprenant en permanence. Read more Mettre en place une culture apprenante – Des procédures apprenantes (5/5)