Ce qui serait pertinent pour un centre de formation obligé de se lancer dans le e-learning en urgence, à la suite d’une mise en quarantaine.

Article partiellement intégré dans une publication THOT, collective plurimédia (texte et dessin), coordonnée par Frédéric Duriez.

Quels facteurs de réussite ?

À situation exceptionnelle, notre réponse doit s’inscrire dans une certaine continuité ; c’est-à-dire maintenir, poursuivre et conforter la relation pédagogique, tout en l’adaptant. En présence ou à distance, cette relation sera toujours nourrie à la fois de bienveillance, d’écoute, d’aide, de suivi, d’exigence, de confiance et de la valorisation. Elle se renforce dans la multimodalité, d’une part avec un accroissement de la dimension distancielle, et d’autre part, avec à la fois les dimensions synchrone et asynchrone, individuelle et collective, pro-active et réactive. En France, le décret sur la FOAD (FOrmation tout ou en partie À Distance) rappelle que sans une double « assistance » (technique et pédagogique), une action ne peut pas être retenue comme une action de formation. La question de l’accompagnement reste au centre de la qualité des dispositifs à distance, avec donc, une attention portée sur le rapport entre le nombre d’apprenants impliqués et les ressources humaines assurant le suivi.

Read more Mieux j’interagis, mieux je me forme ! Une réponse possible : la double règle des quatre C
Categories Non classé